Terrien, c’est une nature. Marin, c’est un choix. Quand les terriens que nous sommes font le choix de devenir marins, ils savent qu’ils vont être exposés à un univers qui n’est pas le leur. De grands hommes nous ont inspiré, leurs aventures nous ont fait rêver. Malgré les tempêtes, naufrages et autres pirateries...
Les sauveteurs en mer de la SNSM

La SNSM (Societe Nationale des Sauveteurs en Mer) « A terre les problèmes s’additionnent. En mer les problèmes se multiplient. » Jean-Francois Deniau Ce sont ceux qui nous sauvent en mer. Ils arrivent dans la tempête pour venir en aide aux bateaux chavirés, aux équipiers accidentés, aux voiliers en détresse. Ils risquent leur vie et leur santé …

Moitessier, marin et écrivain

Bernard Moitessier, marin, écrivain et modèle Né au Vietnam colonial, Bernard Moitessier a appris la mer avec les pêcheurs du golfe du Siam avant de répondre a l’appel du grand large a travers les mers du sud. De ces premières navigations asiatiques, il gardera un amour de la mer inconditionnel et deviendra un modèle d’homme …

Une croisiere vraiment tres courte

Naviguer au large demande plus qu’un bateau Deux navigateurs débutants qui venaient d’acheter leur bateau sur e-bay ont mis le cap sur les rochers après s’être perdus dans la nuit. Il semble qu’ils aient parcouru moins de 500 mètres au cours de ce qui fut leur première et dernière sortie. Le tandem malheureux venait de …

Sauvetage d’un marin français a Puerto-Rico.

Les coast-guards ont combiné leurs efforts avec ceux des marins du cargo Megalodon pour venir en aide à un navigateur français dérivant dans son radeau de survie à 420 miles nautiques de Puerto-Rico. Cedric Georges Barrière, un marin français de 41 ans, a été obligé d’abandonner son voilier Tepacap, après que celui-ci ait chaviré et …

A lire,  » Tempêtes, témoignages de marins « 

Tempêtes, témoignages de marins De Grégoire Laville, Préface de Marc Guillemot Des skippers, sauveteurs en mer, marins pêcheurs et marins de commerce racontent, au journaliste Grégoire Laville, leurs parcours et les tempêtes qu’ils ont traversées sur toutes les mers du globe. Chacun avec leurs objectifs, ils ont dû composer avec les éléments. C’est ce qui …


Ces navigateurs qui nous inspirent

voyage decouverte, exploit de grand marin
Il y a eu Marco Polo, Magellan, Christophe Colomb ou Jacques Cartier, et puis Bougainville, Lapérouse et James Cook. Ils sont les personnages fondateurs de la grande aventure maritime. C’était des explorateurs, des aventuriers, des militaires, des pirates ou des marchands. Ils partaient pour des mois, voire des années, sur des mers inconnues, sans cartes ou très peu, sans connaître leur route et leur position, avant d’avoir inventé les calculs de longitude. Les risques étaient immenses. L’inconfort, la violence et le scorbut décimaient les équipages. Leur mission était la conquête, militaire ou commerciale, plus rarement la connaissance scientifique. Ils furent avec les missionnaires chrétiens, les artisans de l’expansion occidentale sur tous les continents.
grand marin slocum
Et puis, il y a eu Joshua Slocum (1844-1909), navigateur canadien, célèbre pour avoir réalisé le premier tour du monde en solitaire sur un voilier. On peut dire qu’il fut le premier plaisancier, puisqu’il fut le premier a vouloir traverser les océans pour l’exploit et pour le plaisir, sans besoin de transport. Avant lui, le bateau était un moyen de transport, avec lui il devient un instrument d’évasion, de plaisir et de vacances en mer. Le récit de sa circumnavigation sur le Spray, un sloop en bois de 37 pieds, a inspiré de nombreux navigateurs contemporains. Il ouvrait la voie aux navigateurs contemporains, aux aventuriers rêveurs comme Gerbault et Moitessier, et aux extraordinaires sportifs d’aujourd’hui, dignes héritiers du maître Tabarly.
Avec le développement de la plaisance, l’essor de l’industrie nautique, l’invention de l’électronique et les progrès technologiques, les marins se professionnalisent et leur métier demande toujours plus de moyens techniques et financiers.
croisiere en bateau
Dernier espace de liberté?
Mais l’aventure s’est aussi démocratisée: la traversée d’un océan ou le tour du monde à la voile est aujourd’hui à la portée de Monsieur et Madame Tout le monde. Ceux, comme vous et moi, dont le désir d’espace s’est nourri des récits des anciens. Ceux qui, un jour, se sentent prêts pour larguer les amarres et comme Moitessier, participent à l’évolution du monde par la transformation de nos rêves en actes créateurs. Créateurs d’aventures, de modèles, créateurs d’émotions, de souvenirs, de vie.

Naufrages, catastrophes, mutineries, incendies, tempêtes…

naufrages
Depuis la nuit des temps, les marins font face et subissent toutes sortes de fortunes de mer qui alimentent les légendes et forgent les grands destins. Ouragans, tempêtes, typhons, foudre, vagues tueuses, raz de marée, les phénomènes météo sont aux premiers rangs des grandes causes de fortunes de mer. Également, toutes sortes d’avaries peuvent survenir a bord et causer incendie, naufrage ou chavirage transformant la poursuite du voyage en expédition de survie. Enfin, les hommes eux-mêmes sont la cause de bien des déboires de marin: piratage, agression, collision, mutinerie, échouage, négligence et incompétence dont les récits et anecdotes s’étalent du simple fait divers aux grands mythes de l’histoire maritime.